Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Propositions de la Fondation David Parou Saint-Jacques
Site en cours de construction 

Vous êtes ici : AccueilLes chemins en FranceUne circonstance exceptionnelleLa décision de l'UNESCO

La décision de l'UNESCO

La décision de l'UNESCO, prise à Kyoto en décembre 1998 est résumée par les phrases suivantes :

Pour atteindre l’Espagne, les pèlerins devaient traverser la France, et les monuments historiques notables qui constituent la présente inscription sur la Liste du Patrimoine mondial jalonnaient les quatre routes qu’ils empruntaient".

Recommandation : " Que ce bien soit inscrit sur la Liste du Patrimoine mondial.

Les pèlerins devaient traverser la France. Quels pèlerins ? Implicitement il s'agit de pèlerins médiévaux dont rien dans le dossier n'a montré l'existence. Une deuxième affirmation concerne les quatre routes, imaginées à partir de la fin du XIXe siècle. Il est d'ailleurs intéressant de vérifier sur la carte de l'implantation de ces monuments que plusieurs se trouvent en dehors des fameuses quatre routes.

Implantations des 71 monuments jalons des chemins de Compostelle en France