Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Propositions de la Fondation David Parou Saint-Jacques
Site en cours de construction 

Vous êtes ici : AccueilLe premier Itinéraire culturel

Le premier Itinéraire culturel

Bien que la première décision du Conseil de l'Europe ait concerné l'habitat rural, ce sont les chemins de Compostelle à qui revint l'honneur d'être définis comme Premier Itinéraire culturel européen.

23 Octobre 1987

Chemins de Compostelle : Premier Itinéraire culturel du Conseil de l’Europe

Une réussite malgré beaucoup d’erreurs historiques difficiles à corriger

Déclaration de Saint-Jacques de Compostelle, 23 octobre 1987

Par cette déclaration solennelle, les chemins de Saint-Jacques de Compostelle ont été reconnus premier Itinéraire culturel européen du Conseil de l’Europe. Là se trouve le point de départ de l’extension contemporaine du pèlerinage et le tracé de nombreux itinéraires en Europe.

" Le sens de l’humain dans la société, les idées de liberté et de justice et la confiance dans le progrès sont des principes qui historiquement ont forgé les différentes cultures qui créent l’identité européenne. Cette identité culturelle est, aujourd’hui comme hier, le fruit de l’existence d’un espace européen chargé de la mémoire collective et parcouru de chemins qui surmontent les distances, les frontières et les incompréhensions.

Le Conseil de l’Europe propose aujourd’hui la revitalisation de l’un de ces chemins, celui qui conduisait à Saint-Jacques de Compostelle. Ce chemin, hautement symbolique dans le processus de construction européenne, servira de référence et d’exemple pour des actions futures.

Pour cela, nous faisons appel aux autorités, institutions et citoyens pour :

1. Poursuivre le travail d’identification des chemins de Saint-Jacques sur l’ensemble du territoire européen ;

2. Etablir un système de signalisation des principaux points de l’itinéraire par l’utilisation de l’emblème proposé par le Conseil de l’Europe ;

3. Développer une action cordonnée de restauration et de mise en valeur du patrimoine architectural et naturel situé à proximité de ces chemins ;

4. Lancer des programmes d’animation culturelle afin de redécouvrir le patrimoine historique, littéraire, musical et artistique créé par les pèlerinages à Saint-Jacques de Compostelle ;

5. Promouvoir l’établissement d’échanges permanents entre les villes et les régions situées le long de ces chemins ;

6. Stimuler, dans le cadre de ces échanges, la création artistique culturelle contemporaine pour rénover cette tradition et témoigner des valeurs intemporelles de l’identité culturelle européenne ".

article rédigé le vendredi 19 octobre 2007

Sous-catégories