Chemins de Compostelle et Patrimoine mondial
Propositions de la Fondation David Parou Saint-Jacques
Site en cours de construction 

Vous êtes ici : AccueilUne politique du Conseil de l'Europe

Une politique du Conseil de l'Europe

Le Conseil de l'Europe avait le souci de marquer la dimension culturelle de l'Europe par une initiative marquante. La première fut de constater la parenté des habitats ruraux dans la Grande Région. L'Espagne lui fournit la seconde en demandant une action en faveur des chemins de Compostelle. Saisie de cette demande, la commission de la Culture se prononça en 1984 en proposant une action en faveur de l'ensemble des itinéraires de pèlerinage. Sous la pression de l'Espagne dont plusieurs représentants occupaient des positions stratégiques dans les instances du Conseil, les conclusions de la Commission ne furent pas suivies.

L'origine du programme des itinéraires culturels

La page Internet suivante informe sur le Conseil de l'Europe et les origines du programme des Itinéraires culturels

http://www.culture-routes.lu/php/fo_index.php?lng=fr&dest=bd_pa_det&rub=33

La demande des Amigos de los pazos

Lettre du Président de l'Association Amigos de los Pazos au Président de l'Assemblée (10 mars 1982)

L'Association des Amigos de los Pazos (amis des châteaux) est un organe s'occupant de la défense du patrimoine artistique qui, en reconnaissance de ses activités, a été déclaré d'« utilité publique» par le Gouvernement espagnol.
Depuis 1980, cette association a mené une campagne active en faveur de Saint-Jacques-de-Compostelle et de son chemin, ce qui a permis la mise en chantier de onze projets de restauration de monuments et la commande d'un plan d'urbanisme pour Saint-Jacques.
Les Amigos de los Pazos, estimant que le Chemin de Saint-Jacques revêt une dimension internationale et constitue un bien commun à tous les Européens car il fait partie de leur patrimoine artistique et religieux, constitue un moyen de communication entre tous les peuples d'Europe et occupe même d'importantes pages de leur histoire, s'adressent à vous afin qu'en votre qualité de Président de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, vous portiez cette demande à la connaissance de la commission compétente, ce qui permettra après l'élaboration d'un rapport sur ce sujet, son examen en séance plénière par l'Assemblée.

Nous demandons à cette Assemblée :
1. de reconnaître le Chemin de Saint-Jacques comme un «bien culturel commun de l'Europe» en raison de la richesse de son patrimoine artistique des valeurs spirituelles qu'il incarne et du fait qu'il a constitue un des premiers éléments de communication entre les peuples d Europe ;
2. de recommander aux Etats membres de procéder à la restauration des monuments jalonnant le chemin qui le nécessitent ;
3. de recommander aux Etats membres d'encourager la réalisation d'études et de recherches consacrées au Chemin de Saint-Jacques et la diffusion des valeurs qu'il incarne.

1984 au Conseil de l’Europe

En 1984, après étude d'une demande de l'Espagne de désigner le chemin de Compostelle comme  " bien culturel européen ", le Conseil de l'Europe  émit un avis favorable tout en recommandant à tous les Etats membres d’élargir cette perspective

« à d’autres itinéraires internationaux de pèlerinage, en s'inspirant de l'exemple du chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle ».
Il soulignait ainsi, fortement, l'intérêt général que présentaient les routes de pèlerinage pour une coopération culturelle européenne axée sur plusieurs itinéraires culturels européens alors à l’étude, itinéraires symboliques s’entend.
 
Par la « recommandation 987 relative aux itinéraires européens de pèlerinage » du 28 juin, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe recommandait « […] une coopération entre les Etats membres […] en vue de faire figurer les itinéraires [de pèlerinage] les plus significatifs et leurs monuments […] au Patrimoine mondial de l'UNESCO».

Mais en 1993, l'Espagne ne suivit pas cette recommandation pour demander l'inscription du Camino francés. La France aurait-elle souhaité une coopération pour cette inscription ?

Sous-catégories